Le crédit d’impôt de transition énergétique

Ce dispositif mis en place par l’Etat a pour principal objectif de faciliter et de favoriser la rénovation des habitations. En effet, grâce au crédit d’impôt de transition énergétique, les ménages peuvent entreprendre des travaux afin de dépenser moins d’énergie. En installant des équipements plus modernes et performants, les foyers peuvent donc réaliser des économies sur leur facture d’électricité. Ce mécanisme permet donc de faire d’une pierre deux coups. D’une part, cela permet de rénover et d’investir dans du matériel moderne, et d’autre part, le montant du crédit d’impôt est déduit de votre impôt sur le revenu. Alors comment bénéficier du crédit d’impôt pour volet roulant ?

Le crédit d’impôt sur les volets roulants

Si vous avez un projet de rénovation ou que vous êtes en pleine construction de votre habitation, sachez qu’en installant des volets roulants, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt de transition énergétique à condition d’être éligible. En effet, le gouvernement français a ouvert ce dispositif d’aide à de nombreux travaux en particulier les travaux d’isolation dont les volets roulants font partis. Donc, pour que l’installation de nouveaux volets roulants au sein de votre maison vous ouvrent les droits de ce crédit d’impôt, il faut respecter certains critères : - Le coefficient thermique Ce dernier varie en fonction du type de volet roulant (électrique, solaire, manuel) que vous souhaitez installer et du matériau utilisé (PV ou aluminium). - Le taux de crédit d’impôt Ce taux varie en fonction de votre projet. Le taux de crédit d’impôt ne sera pas le même s’il s’agit d’une rénovation ou d’une construction. Il varie également en fonction du type d’habitation (appartement ou maison individuelle). Découvrez un outil vous permettant de calculer vos aides.

La possibilité de cumuler plusieurs crédits d’impôt

Les ménages l’ignorent souvent mais ces derniers ont la possibilité de cumuler plusieurs crédits d’impôt. En effet, il est prouvé qu’effectuer un seul type de travaux au sein de votre habitation, ne provoquera pas de grand changement en termes d’économies d’énergie. Le gouvernement recommande de réaliser plusieurs travaux en même temps. Par exemple, vous pouvez très bien décider de poser des volets roulants tout en installant un nouveau chauffe-eau solaire. Vous pourrez donc bénéficier d’un crédit d’impôt pour le volet roulant et un crédit d’impôt pour votre chauffe-eau. De plus, en combinant ces deux travaux d’amélioration de votre habitation, vous obtiendrez un meilleur résultat en termes d’économie d’énergie.